Végétalisation des rives
  • © Banque TD
image
Problématique : On estime que plus du tiers des rives de Laval et de la Rive-Nord ont été artificialisées. La dégradation d’une rive compromet sérieusement la survie de nombreuses espèces, en plus d’altérer ses fonctions écologiques.
Plantation. Avec l’aide de bénévoles, le Parc organise annuellement plusieurs plantations afin de restaurer des bandes riveraines ou des habitats dégradés. L’ajout de végétaux indigènes permet aussi d’offrir des habitats de qualité pour la faune et la flore d’ici. © Éco-Nature
Sensibilisation ciblée. Le Parc offre des conférences aux riverains de la rivière des Mille Îles et de la rivière des Prairies afin de les sensibiliser à l’aménagement écologique des rives et à la restauration de l’habitat riverain. Par exemple, on suggère de conserver une rive naturelle, bien végétalisée, sans structures artificielles qui réchauffent l’eau et en détériorent la qualité. © Éco-Nature
image
Si vous êtes riverain, communiquez avec votre municipalité avant d’entreprendre tous types de travaux dans la bande riveraine – un permis peut être exigé. Vous pouvez aussi participer à des activités de végétalisation organisées par le Parc.