Poissons en péril
  • Chevalier cuivré
    © Nathalie Vachon, MFFP
  • Anguille d’Amérique
    © Ellen Edmonson
  • Dard de sable
    © Alan Dextrase-Trent University-OMNR
  • Esturgeon jaune
    © Mathieu paquette
image
Problématique : Près de 10 espèces de poissons de la rivière des Mille Îles sont en péril. La détérioration de la qualité de l’eau, l’artificialisation des rives et la perte d’habitats (herbiers aquatiques, frayères) contribuent fortement à la situation.
Inventaires. Le Parc réalise des pêches expérimentales avec le ministère responsable de la faune afin de confirmer la présence d’espèces en péril dans certains secteurs de la rivière et de s’assurer qu’elles se maintiennent. © Éco-Nature
Sensibilisation. Le Parc effectue une foule d’activités ayant pour but d’informer les pêcheurs de l’obligation de remettre à l’eau les chevaliers et les meuniers, et de les aider à les reconnaitre. Une des espèces visées, le chevalier cuivré, vit exclusivement au Québec et est en voie de disparition. © Éco-Nature
Végétalisation. Le Parc travaille à végétaliser les rives de la rivière des Mille Îles, afin qu’elles retrouvent leur caractère naturel et leurs fonctions écologiques. Cela contribue du même coup à améliorer la qualité de l’eau, procurant un habitat de meilleure qualité aux espèces. © Banque TD
Surveillance. Le Parc documente les prises accidentelles de chevaliers avec la participation de pêcheurs sensibilisés, conformément à la réglementation de remise à l’eau. © Daniel Hatin
image
Pêchez de façon responsable ! Ayez un permis valide et respectez les quotas, les périodes de pêche ainsi que les règles particulières en vigueur. Si vous êtes riverain, conservez une rive naturelle, bien végétalisée, avec une diversité de plantes indigènes.